Biographie

Originaire de Tulle, en France, Benjamin Goron grandit dans le petit village corrézien de Pandrignes. La musique et la poésie habitent ce lieu enchanteur marqué par le rythme des saisons, entre équeutage de haricots et cueillette de champignons, et ce goût marqué pour une nature vivante occupe une place importante dans ses écrits. Benjamin apprend le piano au conservatoire, écrit contes et chansons tout en passant des après-midi couché dans l’herbe à observer les fourmis.

Après une classe préparatoire littéraire à Toulouse et des études approfondies qui lui permettent de côtoyer Paul Celan, Hérodote, Épictète ou encore Monteverdi, il complète une licence (baccalauréat) en littérature et en études germaniques, puis un master 2 (maîtrise) en musicologie à l’Université Paris-Sorbonne. Le goût du voyage le conduit au Québec en 2011, où il complète un DESS en musique de film à l’UQAM.

Tombé sous le charme irrésistible du Québec, il décide de s’y installer et en découvre peu à peu les trésors insoupçonnés. Après quatre ans à Montréal entre enseignement de la musique, journalisme et écriture, il déménage dans les Cantons-de-l’est où il vit actuellement avec sa conjointe Karine et son fils William. De 2018 à 2019, il est rédacteur adjoint de la revue La Scena musicale, avant d’entrer en poste à l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) comme conseiller au contenu musical et rédacteur.

Parallèlement à son poste à l’OSM, Benjamin continue son travail de démocratisation de la musique en collaborant à plusieurs revues (La Scena musicale, L’Opéra, Ludwig Van Montréal, Sorties Jazz) et en animant l’émission Couleurs et mélodies sur Radio VM. Il poursuit également ses activités d’écrivain-poète-interprète, notamment avec le groupe Fresques, mêlant poésie et musique improvisée.

album Victor

En 2015, il écrit la comédie musicale Maelstrøm Blue sur une musique de Karine Bétournay et créée à la Place des Arts de Montréal. Il sillonne les scènes du Québec comme chansonnier-poète avec un répertoire original qu’il présentera également lors d’une tournée en France à l’été 2016. En avril 2016, il sort l’album Victor, mêlant poésie et un quatuor de musique improvisée; il s’agit du dernier album enregistré au Studio Victor. Benjamin collabore également en tant que parolier avec de nombreux artistes de la scène québécoise (Fred Lalancette, Gabriella, Carissa Vales, Astheur, Steve Labrecque…).

L’univers littéraire de Benjamin Goron donne la primauté aux mots, qui sont à la fois couleur, musique, rythme et invention. La grande richesse du vocabulaire et des idées qu’on retrouve à travers poèmes, fresques, contes ou chansons, témoigne d’un travail de recherche continuel sur la langue afin d’apporter sur les grands questionnements de notre temps un regard tantôt contemplatif, tantôt interrogateur, qui invite à l’ouverture et à l’élévation.