Fresques

À mi-chemin entre poésie, conte et reportage, les fresques sont des voyages renversants émaillés de couleurs musicales chatoyantes, entre composition et improvisation. Combinant les forces créatrices de quatre artistes inspirés et audacieux, ce mariage subtil de la musique et des mots pose un regard unique et sensible sur les grands questionnements de notre temps.


Prochains concerts

Fresques  

Date Ville Salle Pays
05/06/20 Montréal Café d’art vocal Canada
Heure: 18:00. Prix: 20$ / 15$. Billetterie: 5147089263. Téléphone de la salle: 514 397-0068. SPECTACLE REPORTÉ EN RAISON DE LA COVID-19. La date sera communiquée ultérieurement. Benjamin Goron, textes et interprétation David Piché, violon Karine Bétournay, piano Pierre-Alexandre Maranda, contrebasse
11/09/20 Montréal Salle Claude-Léveillée Canada
Heure: 20:00. Prix: 25$. Billetterie: 5147089263 (Artiste) ou 514 842-2112 (Place des Arts). Adresse: Place des Arts. Benjamin Goron, textes et interprétation David Piché, violons Karine Bétournay, piano Pierre-Alexandre Maranda, contrebasse Achat de billets

S'abonner: RSS | iCal



En quittant l’arène, le taureau glisse entre ses ongles un écheveau de laine, cadeau d’un sage. Lentement, il détisse la splendide soierie du silence puis regarde Séville et lui dit : No madeja do ; tu ne m’as pas abandonné.

Picaresque Séville

Benjamin Goron est poète, écrivain et musicologue. Formé en littérature et en musicologie à Paris- Sorbonne, il est aujourd’hui conseiller musical et rédacteur à l’Orchestre symphonique de Montréal, en plus de poursuivre une carrière poétique prolifique. Il pratique assidument le jardinage et l’apiculture dans les Cantons-de-l’est.

David Piché est violoniste diplômé de McGill. Il a tourné pendant 10 ans avec le Cirque du Soleil et Cavalia. Improvisateur hors pair, il manie aussi bien le violon acoustique qu’électrique. Sa passion pour le café en fait un adepte de la fameuse troisième vague.

Karine Bétournay est pianiste jazz et compositrice diplômée de McGill. Aujourd’hui pianiste des Grands Ballets Canadiens, elle poursuit une carrière d’interprète et de compositrice. Elle élève également des poules et des moutons dans les Cantons-de-l’est.

Pierre-Alexandre Maranda est contrebassiste et improvisateur diplômé du Conservatoire de musique de Montréal. Il joue pour les plus grands orchestres et ensembles québécois tout en diversifiant les styles. Passionné de moto, il prend le large quand reviennent les beaux jours.

C’est ici qu’elle est née. Au rez-de-chaussée d’un immeuble varicelle de l’Avenue des Français. Elle a grandi dans cet univers façonné par les bombes, les appartements vomissant les tapis et les lustres, les lianes de ferraille émergeant des vagues figées de béton armé, les escaliers volants défiant la gravité de la situation. Toute une ville mise au pas de l’art contemporain, une nouvelle technique de l’ogive. Un formidable terrain de jeu pour un enfant.

L’oracle de Beyrouth

À l’origine des fresques

Le projet Fresques a démarré… autour du monde. En 2017, alors que David sillonne le monde avec le Cirque du Soleil et que Benjamin rêve d’explorer le monde avec lui, ils ont l’idée d’unir la force de la poésie et celle de l’improvisation musicale pour créer des instantanés de différents endroits du monde où David passe. Ces «fresques» sont agrémentées de photographies de divers artistes à travers le monde. C’est ainsi que naîtront Dubaï, cité artifice, L’oracle de Beyrouth, Picaresque Séville ou encore Dans les griffes d’Istanbul.



Après le retour de David au Québec, le duo s’élargit pour former un trio puis un quatuor, et élargit son répertoire en y intégrant des poèmes et chansons originales, ainsi que des œuvres de poètes du monde entier. Pendant la pandémie du COVID-19, le groupe lance la série «Confinés dans l’univers…» qui revisite les régions touchées par le coronavirus à travers la voix de leurs grands poètes, en montrant un autre visage du monde.

Confinés dans l’univers…

La série de vidéos présentement en cours vise à donner une autre voix au monde actuel, celle des poètes à travers les époques et les espaces, afin de montrer que la réflexion sur la fragilité humaine, l’espoir, la nature ont donné au fil des âges la matière aux plus belles productions littéraires de l’humanité. Les poèmes sont choisis en fonction de leur résonance particulière avec la situation présente et le travail de production des capsules reflète la réalité du confinement vécu par les musiciens. Vous y découvrirez également des artistes invités de grand talent!

Demain, on balaiera l’histoire d’un coup de tablette magique. De Sumer à Cyber, les idées d’argile s’effritent sous le poids du pixel; on apprendra dans nos cours d’immatérialité que l’écriture est née dans la Silicon Valley.

Cyberhistoire